A la rencontre de : Marion Pinson et la ferme d’animation du Long Réage

Quand on arrive au Long Réage, sur la commune de Mansigné (Sarthe), à quelques tours de roue de la route reliant Le Lude à Pontvallain, on est frappé par l’espace qui s’offre aux regards et la tranquillité des lieux. Bon, c’est forcément moins tranquille quand classes ou centres de loisirs débarquent, mais le lieu est apaisant et on imagine facilement les enfants s’égayer en toute sécurité dans les différents espaces mis à leur disposition. Arrivée sur le site au printemps 2014, Marion Pinson a lancé sa ferme d’animation à peine plus d’un an après, en juillet 2015.

Marion, comment est né ce projet ?

Dans le cadre de mon BTS gestion et protection de la nature, j’ai fait un stage dans une ferme pédagogique. Je me suis dit que c’était exactement ce que j’avais envie de faire. Je suis aussi titulaire d’un BPJEPS (brevet professionnel de la jeunesse, de l’éducation populaire et des sports). Il a fallu ensuite quelques années pour acquérir l’expérience et aussi trouver le lieu idéal.

Combien de visiteurs as-tu accueillis depuis l’ouverture ?

La première année 800 personnes. Pour la deuxième année, j’ai obtenu l’agrément de l’éducation nationale et j’ai pu accueillir des scolaires. Le nombre de visiteurs de l’été 2016 à l’été 2017 est passé à 1200. Pendant les vacances, j’accueille des enfants de 7 à 12 ans au « club ferme ». Toutes sortes de publics viennent ici : enfants dans le cadre scolaire ou périscolaire, pensionnaires de maisons de retraite, groupes de touristes, adolescents handicapés, groupes dans le cadre d’animations avec le CPIE* Vallées de la Sarthe et du Loir (* centre permanent d’initiatives pour l’environnement). J’ai même reçu des Erythréens ou encore un groupe de l’Armée du salut. C’est très varié !

Comment entendent-ils parler de ta ferme d’animation ?

Quand on cherche sur internet « ferme d’animation + Sarthe » dans un moteur de recherche, on tombe assez vite sur le site de l’office de tourisme de la vallée du Loir qui présente la ferme. Je suis aussi intervenue régulièrement sur France Bleu Maine et il y a eu plusieurs articles de presse. Il y a enfin toutes les informations nécessaires pour préparer une visite sur mon site internet www.fermedanimation. fr et j’ai une page Facebook où l’on retrouve l’actualité de la ferme.

Quels animaux vivent ici ?

Je tenais d’abord à avoir des espèces locales : des chèvres des fossés, des moutons de la race Bleu du Maine, des poules La Flèche. Cochon, âne, cheval, canards et lapins sont aussi au rendez-vous. Et bien sûr il ne faut pas oublier les abeilles car nous avons des ruches et nous produisons du miel.

L’année dernière tu as fait appel au financement participatif.

Oui. On me demandait souvent de me déplacer pour des animations et je n’avais pas de véhicule adapté pour transporter les animaux. Il y a eu une quarantaine de contributeurs par le biais d’internet mais ce nombre a été doublé par toute l’information qu’il y a eu autour. Des gens que je ne connaissais pas m’ont envoyé des chèques car ils ne voulaient pas passer par internet. Grâce à cela j’ai pu acheter le camion, l’aménager et le faire sérigraphier. Maintenant je peux me déplacer à la demande avec chèvres, moutons, poules et lapins, leurs parcs et le matériel d’animation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *