Rencontre avec Josselin Métivier

Retrouvez un complément audio à cet article sur Radio Prévert, en suivant ce lien.

Peintre, céramiste et sculpteur, Josselin Métivier a installé son atelier aux Rairies (49) en 2016. Invité du salon d’automne du Carroi à La Flèche en 2019, il est désormais bien connu des Fléchois et notamment des plus jeunes puisqu’il intervient régulièrement durant les temps éducatifs périscolaires des écoles de la communauté de communes du Pays fléchois. Dans ma vallée est allé à sa rencontre début octobre 2021 pour prendre des nouvelles et découvrir ses projets du moment…

Sur quoi travailles-tu en ce moment ? Plutôt la peinture ou plutôt la céramique ?

Les deux. Je fais de la céramique et je peins tous les jours. Je vais courir et quand je rentre je me mets d’abord à la céramique. Ensuite je peins sur les murs. Si ça ne me plaît pas au niveau des couleurs après séchage, je recommence au même endroit le lendemain. Après les murs je peins dans l’atelier. Et je retourne à la céramique dans la soirée.

Est-ce que tu as changé tes habitudes pendant le confinement ?

Pas vraiment. Enfin si, j’ai commencé à peindre les murs et le plafond pendant le premier confinement. Mais sinon ça n’a pas changé mon travail. Il y a eu très peu d’expositions complètement annulées. Soit elles ont été reportées soient elles ont eu lieu mais uniquement pour les professionnels. Il n’y a qu’un tableau que j’ai travaillé du 17 mars 2020 à la fin du deuxième confinement. Les noces de Cana.

NDLR : The Artistic Red Dot, Saint Sulpice céramique à Paris, Salon 49 Regards à Trélazé, Salon MacParis… en réalité l’automne 2021 est très chargé pour Josselin !

Il y a beaucoup de grands formats dans ton atelier. Tu as besoin de développer un geste plus ample en ce moment ?

Bonne question ! Je travaille à partir de mes carnets de croquis, de dessins d’observation ou parfois de collage. Je peins sur carton ou sur toile. Quand je peins à l’huile sur toile, j’ai une plus grande facilité du geste.

Pour la céramique c’est plus technique. C’est plus difficile à cause du séchage. Cela dépend de ce qu’on recherche.

 

Vous pouvez retrouver Josselin Métivier et ses œuvres sur son site internet ou sa page Facebook. Le conseil de Dans ma vallée ? Précipitez-vous à l’atelier dès les prochaines portes-ouvertes !

Quelles que soient les œuvres de Josselin que vous croiserez désormais, prenez le temps de vous plonger dans les plus infimes détails de ses sculptures, peintures et céramiques. C’est tout un univers particulièrement riche et envoûtant qui s’offre à ceux qui savent prendre le temps…

 

Une réflexion sur « Rencontre avec Josselin Métivier »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.