La mission Stéphane Bern et la vallée du Loir

À l’approche des journées européennes du patrimoine, qui n’a pas entendu parler de la mission Bern, du loto organisé ce vendredi et, surtout, des fameux tickets à gratter vendus au prix de 15 € ? Quoi qu’on puisse en penser (Quelle idée de sortir des tickets à gratter à un prix pareil ?!?), cette opération médiatique a déjà eu un premier effet dès cet été en renforçant l’attractivité touristique des sites sélectionnés. C’est donc pour tous les habitants de notre vallée l’occasion de (re)découvrir une partie de leur patrimoine, et d’en assurer la promotion grâce notamment aux outils web développés. Pour les associations et les bénévoles, qui bien souvent ont peu de moyens pour communiquer, on imagine aisément que ce coup de projecteur est à lui seul bienvenu, incarnant la reconnaissance souvent si longtemps attendue de l’intérêt du « petit patrimoine » pour lequel il est si difficile de trouver des fonds.

Que vous ayez ou non envie de participer à ce loto, que vous ayez plutôt envie de soutenir financièrement les associations, directement ou par le biais de la fondation du patrimoine, ou que vous ayez simplement envie d’en savoir plus sur les sites présents dans la vallée, allons les découvrir sur le web, avant, peut-être, d’aller y faire un tour ce week-end.

Tout d’abord, si vous êtes curieux, nous vous invitons à vous rendre sur le site de la mission Stéphane Bern, où vous trouverez une carte qui vous permettra rapidement de trouver les 2000 sites identifiés (en bleu sur la carte) et les 18 coups de cœur (en violet sur la carte) qui servent de vitrine à la mission. L’un de ces coups de cœur est situé dans la partie sarthoise de notre vallée, dans la commune nouvelle de Montval-sur-Loir. Il s’agit de la rotonde de Montabon (du nom de l’ancienne commune, aujourd’hui commune déléguée). Ne boudons pas notre plaisir et allons découvrir sa présentation sur le site de la fondation du patrimoine, avec en bas de page la vidéo de « L’émission patrimoine » qui lui est consacrée. Et parce que la restauration du patrimoine est un travail de longue haleine, allez donc faire un tour sur le blog des amoureux de la rotonde dont les premiers articles remontent à 2010.

Autre lieu patrimonial à découvrir pas très loin de la rotonde, à Saint-Paterne-Racan (Indre-et-Loire): l’abbaye de la Clarté-Dieu. Comme il n’y a pas de collecte organisée pour le moment pour cette abbaye, la fondation du patrimoine vous invite bien sûr à aller découvrir d’autres projets en recherche de donateurs. Mais si vous voulez plus de détails, vous en trouverez ici, sur le site de l’abbaye.

En repartant vers l’amont de la rivière, retour en Sarthe avec la terrasse Caroline du château de Poncé-sur-le-Loir. Ici, la mission Bern ne nous propose pas de lien vers une page d’information de la fondation du patrimoine. Allez donc faire un tour sur le site internet propre au château. Vous découvrirez la terrasse dans l’onglet « les jardins ».

Encore plus en amont, maintenant dans le Loir-et-Cher, voici l’église Saint-Barthélémy de La Ville-aux-Clercs qui, elle, a droit à une page et à une collecte par la fondation du patrimoine.

Pas très loin, à Choue, la seigneurie d’Alleray fait partie des 2000 sites identifiés sur la carte de la mission Bern mais là ni page d’infos, ni collecte. Rendez-vous donc sur le site dédié à ce qui est devenu un lieu de réception, avec une page consacrée à son histoire.

Voilà. Le tour du patrimoine repéré par la mission Bern dans notre vallée est terminé. Si vous voulez profiter des journées européennes du patrimoine pour sillonner la vallée du Loir et découvrir ses autres trésors, vous trouverez une cartographie ici. Mais pour être certains de ne rien rater, renseignez-vous auprès de l’office de tourisme le plus proche de chez vous ou du lieu que vous avez envie de découvrir ce week-end.

Bonnes visites !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *